Bébé en vue ? Consultez notre calendrier de grossesse mois par mois !

Portrait of a happy pregnant woman holding baby shoes and of her

Finalement… Après 9 mois de nausées matinales, de pieds enflés et de maux de dos, la fin approche ! Vous tiendrez bientôt votre petit bout de chou dans vos bras et oublierez aussitôt tous les maux de la grossesse. Si vous n’avez pas atteint ce stade ou si tout n’est pas encore prêt pour l’arrivée de votre petit miracle, consultez notre calendrier de grossesse mois par mois pour ne rien oublier !

Plusieurs aspects pratiques à prendre en compte

La grossesse : pour certaines femmes, il s’agit de 9 mois de commodité, alors que d’autres sont confrontées à toutes sortes de douleurs, allant des nausées matinales aux maux de dos et à la fatigue. Si vous êtes enceinte, il convient de régler une foule d’aspects pratiques, tels que l’envoi des faire-part de naissance et la demande du congé de maternité. Pour vous assurer de ne rien négliger, voici un aperçu des meilleurs conseils mois par mois, basés sur les recommandations de Kind & Gezin.

Calendrier de grossesse : 1er mois

Même si la question de la garde d’enfant semble lointaine, il faut garder à l’esprit que les listes d’attente des crèches et des assistantes maternelles sont très longues. Mieux vaut donc s’y prendre à temps, en envisageant dès à présent les différentes options. Cela vous épargnera bien des frustrations futures. 

zwangerschapschecklist kinderopvang

2e mois

Pendant le second mois, il est temps d’annoncer la bonne nouvelle à tout le monde. C’est également le moment propice pour informer votre employeur. Attention : dans certains secteurs, vous êtes tenue d’annoncer immédiatement votre grossesse.

3e mois

Vous devez informer la mutualité de votre grossesse.

4e mois

Discutez à temps avec votre employeur des possibilités de congé, tant avant, pendant qu’après votre grossesse. Faites preuve de clarté et de prévoyance, afin d’éviter toute surprise pour les deux partis.

5e mois

Vous êtes maintenant à mi-chemin et avez certainement quelques prénoms en tête. C’est le moment idéal pour réfléchir à la composition de la layette. Sans oublier la partie la plus chouette : l’aménagement de la chambre du bébé. N’oubliez pas non plus le reste de la maison : est-ce un environnement sécurisé pour votre enfant ? Il ou elle rampera plus vite que vous ne le pensez, et vous ne souhaitez en aucun cas qu’il ou elle puisse atteindre des endroits dangereux ou se faire mal sous une table de salon, par exemple.

6e mois

Il s’agit d’un mois assez chargé. Vous devez faire une demande d’allocation de naissance. Si vous êtes célibataire, votre partenaire doit reconnaitre le futur enfant. Une fois fait, il convient de demander des soins de maternité à l’hôpital. Cherchez aussi un kiné dans le quartier et convenez de plusieurs rendez-vous pour la kinésithérapie postnatale.

7e mois

Il est temps de penser aux dragées et au faire-part de naissance. Quel style préférez-vous ? Et à qui devez-vous envoyer un faire-part ? Rassemblez dès à présent les adresses nécessaires !

8e mois

Si vous avez déjà des enfants, c’est le moment idéal pour prendre en compte quelques considérations pratiques. Où vont-ils loger pendant l’accouchement ? Une baby-sitter doit-elle venir ?  Lors de cette période, préparez votre valise pour la maternité, sans oublier d’y ranger votre carte de groupe sanguin, votre certificat de mariage, votre acte de reconnaissance et votre carte d’identité. Si ce n’est pas encore fait, demandez votre congé de maternité.

9e mois

Le congé de votre partenaire a-t-il également été prévu ? Informez aussi votre assureur pour l’enregistrement de votre enfant dans l’assurance maladie complémentaire.

Vous êtes maintenant prête à accoucher en toute sérénité. Bon courage et profitez-en un maximum. Toutes nos félicitations d’avance !

footer_gebblog2_FR2

Leave a Reply